Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Disparition des Dwemer, une hypothèse
Message Publié : 08 Nov 2015, 23:46 
Ponihn
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Message(s) : 293
Disparition des Dwemer, une hypothèse
par Llevndryn Sershilavu de la Maison Arador Dayn


Il existe deux écoles au sujet de la disparition de Dwemer. La première défend la thèse simple que tous les Dwemer moururent lorsque Kagrénac utilisa ses outils sur le Cœur de Lorkhan, que cela soit intentionnel ou que son rituel ait purement été un échec.

La seconde école défend une théorie bien plus audacieuse selon laquelle les Dwemer, disparaissant de Nirn, se seraient transportés sur un autre plan d’existence se trouvant dans les Royaumes Extérieurs, dans les dimensions supérieures au Mundus.

Je souhaiterais ici avancer ma propre hypothèse sur ce qui a pu arriver. Tout d’abord, il me faut préciser que je suis plutôt partisan de la seconde école et que la mort pure et simple des Dwemer me paraît étrangement impensable. J’aimerais cependant enrichir la thèse de la transposition par quelques savoirs que j’ai pu acquérir et qui me semblent un peu plus qu’anecdotiques, bien que les lier ainsi à la disparition des Dwemer puisse tout à fait relever d’une ridicule conjecture.

Nombreuses sont les légendes et les croyances au sujet des deux lunes, Masser et Secunda. Comme le rapporte le livre « Le Lorkhan Lunaire1 » écrit par Fal Droon, l’une de celles-ci postule que les deux lunes sont le corps brisé du démiurge Lorkhan.

Avant d’exposer mon argument que vous voyez sans doute venir, il convient de se demander ce qui permet de penser que nos lunes sont le corps d’un dieu. Tout d’abord, il est dit que les deux astres sont moribonds au regard de leur texture irrégulière et de leur éclat terne, ce qui n’aurait pas toujours été le cas. Cela s’oppose à la vision, dans la cosmogonie impériale notamment, que l’on peut avoir des autres dieux qui peuplent les cieux et qui, bien que plus petits parce que plus lointains, sont d’un éclat pur et homogène.

Ensuite, nous sommes en droit de nous dire que même un dieu mort doit être imprégné d’un grand pouvoir – la lumière qu’il émet encore en témoigne sans doute –, pouvoir qu’il doit être possible d’observer. Nous pourrions pour cela parler de la force que les lunes semblent exercer sur les marées, mais ce ne serait rien en comparaison de ce que peuvent nous en dire les Khajiits.

Ceux-ci, comme tout habitant de Tamriel le sait certainement, sont particulièrement sensibles à ce qu’ils appellent le Lacis Lunaire et leur naissance est marquée par les phases des lunes de façon plus qu’appréciable.

Ceci tend en faveur de la thèse divine des deux lunes. Elles peuvent ne pas être le corps de Lorkhan, mais dans le cadre de cette hypothèse et au vue des nombreuses croyances, je les admettrai comme tel.

Ma conclusion est donc la suivante : le Cœur et le Corps de Lorkhan étant selon tout bon sens intrinsèquement liés, il est audacieux, plus encore que la théorie de la seconde école que je citais, mais pas déraisonnable, de penser que si les Dwemer ce sont transportés sur un autre plan en utilisant les Outils de Kagrénac sur le Cœur de Lorkhan, ce plan soit le Corps même du dieu, dont les fragments sont suspendus aujourd’hui au-dessus de nos têtes.

____________
1 Le Lorkhan Lunaire, par Fal Droon
 
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ]  Haut


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron