Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Choix, confiance et vampirisme.
Message Publié : 21 Mai 2014, 15:05 
Ami
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Message(s) : 10
Regardant le contenu de sa main gauche, il se souvint et dit :

-Maitresse, hum ...*Réfléchit à ce qu'il va dire*... c'est une lettre que le maitre de maison a donné à J'zokar ... il voulait le renvoyer à Sadrith Mora pour la donner au maître, votre père ...

Il hésite à remettre la lettre à Maëfarayn puis, finalement la lui donne et reprend :

-Mais J'zokar ne peut pas rentrer, il a une mission ! *bombe le torse de fierté*

_________________
Un esclave sans maître est un potentiel qui attend d'être révélé.
 
 
 Sujet du message : Re: Choix, confiance et vampirisme.
Message Publié : 21 Mai 2014, 20:33 
Gaharikhan
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Message(s) : 675
Du fin fond de la salle de l'âtre on pouvait entendre la voix tonitruante d'un Ralen irrité qui faisait écho jusque dans l'entrée.

Maëfarayn, tâchez de faire comprendre à ce chat qu'il ne mettra pas les pieds chez nous avant d'avoir fait parvenir, lui même ou par messager, ma lettre à son maître !!!

Un dernier "Par Les Persifleurs de la Maisons des Troubles !!!" et le silence reprit ses droits dans la demeure.
 
 
 Sujet du message : Re: Choix, confiance et vampirisme.
Message Publié : 23 Mai 2014, 18:33 
Ami
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Message(s) : 10
Deux heures plus tard, J'zokar retournait vers la demeure d'Arador Dayn.
Il était finalement partit, avec réticence, hésitant à s'éloigner des jeunes Ihrfihn de plus de 50 mètres, pour porter la lettre à un messager en ville, car Maëfarayn lui avait rendu la lettre et pressé* de faire ce qu'on lui demandait.


Il avait eu beaucoup de mal a trouver un messager qui acceptait de porter la lettre à Sadrith Mora pour la somme qu'il lui restait de l'argent que le maître lui avait donner pour le voyage (Il avait économisé sur la traversée en bateau, le capitaine lui ayant fait un prix en échange de travaux manuels sur son navire). Mais au moins ça lui permettait de ne pas rester trop longtemps loin de ses jeunes maîtres.

Une fois de retour devant la porte de la demeure, il frappa, en faisant attention de ne pas le faire trop fort, il ne voulait pas se refaire sermonner par Maëfarayn, ni donner de raison au maître de maison acariâtre de l'être encore plus, et dit :

-J'zokar est revenu ! Il a trouvé un messager pour porter la lettre du maître Venim. *Il hésita avant de demander* Il peut entrer maintenant ? ... s'il vous plais, seigneur.

*Menaces de punitions sévères

_________________
Un esclave sans maître est un potentiel qui attend d'être révélé.
 
 
 Sujet du message : Re: Choix, confiance et vampirisme.
Message Publié : 25 Mai 2014, 13:55 
Invité
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Message(s) : 280
Urven montait lentement le chemin conduisant à l'antique demeure. Son visage arborait un large sourire tandis qu'il ajustait sa robe toute neuve d'initié. Son regard erra un instant sur le paysage environnant avant de se porter sur les murs de la vieille bâtisse. Il fronça les sourcils à la vue de l'individu qui patientait devant les porte et accéléra le pas.

Arrivé à hauteur du Khajiit, Urven s'arrêta et dévisagea le félin.


- Ju'rohn, n'wah. Tu t'es perdu ? Ah, non... Tu veux entrer ? Oh, tu es un esclave envoyé par le père des jumeaux Ihrfihn. Il est fin connaisseur. Ton poil est propre et luisant. Et ton physique est... Impressionnant. Un ancien gladiateur peut-être ?

Marquant une pause pour observer J'zokar, Urven ouvrit ensuite la porte.

- Viens, suis moi. Urven entra dans le hall. Après avoir fermé la porte derrière J'zokar, il reprit. Attends ici. Je vais faire mander un des deux Ihrfihn. Ne bouge pas et ne touche à rien. Quelqu'un va venir s'occuper de toi.

Urven s'éloigna en sifflotant, à la recherche de l'intendant ou de l'un des jumeaux.
 
 
 Sujet du message : Re: Choix, confiance et vampirisme.
Message Publié : 25 Mai 2014, 16:20 
Ami
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Message(s) : 10
Après avoir répondu aux multiples questions d'Urven, J'zokar le suivit et entra.

Quand Urven lui dit d'attendre là, il resta près de la porte et vérifia discrètement que son épée glissait correctement dans son fourreau, un réflexe acquis durant ses patrouilles où il était souvent vital de vite prendre son arme en main. Puis il admira la pièce de l'endroit où il se trouvait.

Le hall était grand et la décoration, spartiate et ordonnée militairement, marquait l'appartenance du maitre de maison aux Redorans. Il y avait des étagères contenant de nombreux livres, mais J'zokar ne sachant pas lire correctement ne s'y intéressa que peu de temps, et des armes de toute sorte, qui retinrent plus longtemps son attention, étaient accrochées aux murs.

_________________
Un esclave sans maître est un potentiel qui attend d'être révélé.
 
 
 Sujet du message : Re: Choix, confiance et vampirisme.
Message Publié : 04 Juin 2014, 16:05 
Invité
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Message(s) : 280
Revenant d'une brève visite à la bibliothèque, Urven traversa le hall d'entrée de la demeure. Surpris, il constata que le Khajiit attendait toujours à l'endroit où il l'avait laissé. Urven s'approcha de J'zokar.

- Eh, n'wah. Toujours à attendre ? Les Ihrfihn t'ont oublié ? Ou peut-être l'intendant s'est-il endormi... Personne n'est venu pour s'occuper de toi ?
 
 
 Sujet du message : Re: Choix, confiance et vampirisme.
Message Publié : 05 Juin 2014, 11:37 
Intendant
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Message(s) : 204
Le vif éclat de colère du Seigneur Venim avait glacé le sang de son pauvre serviteur, qui, peiné, se résignait à frapper à sa porte, dont le claquement sourd résonnait encore à ses oreilles. Comment parviendra-t-il à satisfaire la demande de son maître ? Cette dernière était pourtant claire et semblait des plus aisées : préparer le vide-grenier annuel de Cœurébène. Roulant sa queue entre les jambes, Maître Krsh fit les cent pas, réfléchissant intensément à la manière qu'il allait employer...

La réponse lui vint soudainement lorsque son attention fut détournée par les échanges de voix venant du grand hall. L'initié Omoril semblait converser avec un haut et large Khajiit, un rien terrifiant. Était-ce le chat au service de la maison Ihrfihn qui avait fait trembler de colère Ralen quelques heures auparavant ? Krsh s'approcha, déterminé.


- Brave chaton, tu arrives à point nommé. Le maître s'est enfermé dans ses quartiers et il sera ô très malvenu de l'en tirer avant quelques bonnes heures. Cependant, pour ne point gâcher le temps de ta présence, Krssssh va user de ta force pour soulever quelques grosses charges et les descendre du grenier. C'est par ici.

Hésitant à tirer l'imposant colosse par le bras velu, Krsh lui fit un grand signe en partant vers le couloir opposé.
 
 
 Sujet du message : Re: Choix, confiance et vampirisme.
Message Publié : 05 Juin 2014, 14:30 
Ami
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Message(s) : 10
Les yeux de J'zokar s’illuminèrent suite à la demande de l'intendant, on lui demandait enfin de faire quelque chose de plus palpitant qu'attendre dans un couloir comme un ja'khajiit désobéissant.
L'air guilleret, il dit :


-J'zokar vous suit !

Et il emboita le pas à l'argonien, en regardant autour de lui, alors qu'ils empruntaient les escaliers.
N'ayant pas l'habitude de circuler dans des couloirs garnis d'artefacts et de décorations en tout genre, et du fait de sa carrure, il en bousculât quelques unes, qui faillirent tomber mais il les rattrapa toujours de justesse.


-Il y a beaucoup de camelote ici ... *Il prit un rouage Dwemer accroché au mur et regarda Krsh à travers le trou central* ... Qui voudrait garder un vieux bout de métal comme ça ?

_________________
Un esclave sans maître est un potentiel qui attend d'être révélé.
 
 
 Sujet du message : Re: Choix, confiance et vampirisme.
Message Publié : 05 Juin 2014, 15:40 
Intendant
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Message(s) : 204
- Ne touche donc pas à ça malheureux ! C'est une pièce de collection aussi vieille que la folle passion du Seigneur Ralen. L'antique civilisation dwemer a toujours fasciné le maître et ce dernier ne peut se détacher des drôleries de ces âges lointains.

Ils venaient de se rendre sous les combes les plus reculées du manoir ; du sol au plafond, se tenaient de lourdes caisses étiquetées sur lesquelles on pouvait déchiffrer la soigneuse écriture de Ralen : "Ald'Ruhn 2E567", "Sombreluce 2E533" ou encore "Llerayn 2E490". Quelques unes cependant avaient été mises de côté et vainement tirées sur le sol poussiéreux. Maître Krsh les pointa du doigt :

- Il s'agit de ces charges, vois-tu ? Elles ne contiennent rien qui ne puisse manquer au manoir. Principalement des curiosités rapportées par Kar'Azim, un vieil ami de Lenclume séjournant depuis peu parmi nous et qui pourraient attiser l'intérêt de nombreux voyageurs à Cœurébène. Oh ! Et celles-ci également.

Se détournant rapidement vers un nouveau coin de la pièce, l'argonien passa ses mains rugueuses sur les étiquettes illisibles. Le souvenir de ces cages de torture lui était intolérable et depuis que les Ihrfihns erraient dans le manoir, Krsh était heureux qu'ils n'eurent pas posé leurs sales mains de Telvanni sur ces étranges cadeaux impériaux offerts il y a bien des siècles à la famille Venim :

- Oui, celles-là aussi. Plus personne n'aura jamais besoin d'un tel, hum... équipement. Débarrasse-moi en vite ! Elles sont dans un état lamentable, démontées pour la plupart, mais peuvent-elles encore rapporter quelques septims ? Nous le saurons bientôt.
 
 
 Sujet du message : Re: Choix, confiance et vampirisme.
Message Publié : 05 Juin 2014, 16:38 
Ami
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Message(s) : 10
A la vue du tas de ferraille que lui montrait l'intendant, les oreilles de J'zokar s'aplatirent vers l'arrière et il fit deux pas en arrière ... Il avait le souvenir d'avoir subi de nombreuses punitions par le biais d'équipements de ce genre, bien que la facture de ceux ci soit différente. Il se détendit en pensant à la tâche qu'il avait à faire ... et qui n'était pas des moindres vue la taille des caisses à déplacer.

Une demie heure plus tard, J'zokar posa la dernière caisse dans la petite charrette stationnée devant la bâtisse. Il s'assit sur un muret à coté et dit à Krsh :


-Et voila ... Vous avez beaucoup de choses à jeter dites donc. *Il attendit un peu et reprit* J'zokar n'aime pas ces trucs ... *montre les cages de torture qui dépassent de la charrette*.

_________________
Un esclave sans maître est un potentiel qui attend d'être révélé.
 
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2 Haut


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron